Hausse du prix « écologique » ou comment j’ai découvert que j’étais d’extrême droite

Faut-il manifester ou non son désaccord suite au choix du gouvernement d’augmenter le prix du diesel?

Le 17 novembre, les français sont invités à exprimer leur mécontentement. Le gouvernement a décidé pour des raisons « écologique » d’augmenter le prix du diesel.

Cette augmentation outre les euros qu’elle soulagera aux Français, n’est accompagnée d’aucune mesure de transition, ce qui laisse croire au peu de valeur de la justification.

En effet, M Darmanin riche de discours humanitaire nous la vend en mettant sur la balance les 1000és de morts générés par les microparticules… J’entends… Mais alors qu’à prévu le gouvernement avec les constructeurs qui eux continuent de fabriquer ces véhicules ? Quelles alternatives ont été mises en place pour libérer les français du diesel ? Est-ce que les infrastructures sont capables d’accueillir un grand nombre de véhicules électriques ?

Au vue du tôlé provoqué par cette annonce, de nouvelles aides à la conversion pointent leurs nez celon M Le Maire

En vrai, cette augmentation servira à équilibrer le budget de l’État et non à financer la transition écologique.

Alors pour lutter contre la grogne quelle stratégie de communication à été choisie ? La même que l’on ressort souvent : c’est l’extrême droite qui est à la manœuvre…

Alors que dire… Si vous n’êtes pas d’accord alors vous êtes forcément d’extrême droite… Si c’est eux qui le disent alors… Je dois l’être…

Faut il vraiment fracturer la société pour gouverner?

Publicités

Une forêt flottante à Rotterdam – 18h39.fr

Avec plus d’un quart de leur territoire se trouve en dessous du niveau de la mer, les Pays-Bas sont particulièrement concernés par la montée du niveau des eaux, provoquée par le changement climatique. Une étude de l’Organisation de Coopération et Développement Économique (OCDE) montre que les dix villes les plus menacées d’un point de vue économique par la montée des eaux se trouvent aux Pays-Bas, aux États-Unis et au Japon. En effet,

Pour contrer ce phénomène climatique, une solution provisoire est trouvée en donnant plus d’espace à l’eau au détriment des terres cultivables. Par ailleurs, pour pallier au problème de logement,le gouvernement néerlandais, en collaboration avec les architectes, les ingénieurs et les promoteurs, cherche à développer un nouveau type d’habitat : la maison flottante.

Enfin c’est une forêt flottante qui voit le jour à Rotterdam. Peut être que bientôt naitra une smart city flottante…

via Une forêt flottante à Rotterdam – 18h39.fr

Vers une agriculture urbaine ?… #developpement #urbanisme

dsc01352

L’aménagement urbain d’aujourd’hui ne peut plus être le même qu’hier.  A l’heure ou le développement économique et culturel a pour catalyseur l’innovation, il est plus que temps de penser l’urbanisme autrement.

Le développement du numérique, l’installation de la fibre optique, le boom d’internet sont autant d’évolutions qui contribuent, pour ceux qui s’en saisissent, à offrir un nouvel élan économique.

Le numérique n’est pas la seule source d’innovation, le secteur agro-alimentaire par le biais de l’agro-technologie notamment, fait aussi partie de ces filières au développement rapide.

Lire la suite « Vers une agriculture urbaine ?… #developpement #urbanisme »