l’accueil des #réfugiés est une force

Alors que les les maires des grandes capitales de ce monde assenent que les migrants sont une forces, certains politiques prêchent aux moins informés les dangers d’une « immigration massive » due à l’afflut de réfugiés en europe.

Tout d’abord, je m’interroge sur ce qu’est une « immigration massive » car les réfugiés Syriens qui effraient autant la droite et l’extreme droite ne sont manifestemment pas très attirés par notre pays. Est ce que cela n’est pas plus inquiétant? Le pays des lumières n’attirent plus autant mais apparemment c’est moins important.


Les pays situés en zone de guerre ou à leurs frontières occupent la tête du classement: l’Irak est en première position avec 4,7 millions de réfugiés sur son sol, dont une forte proportion de « déplacés » internes au pays, suivie par le Pakistan (3,4 millions). La Turquie arrive en troisième position, avec 2,5 millions de réfugiés accueillis. Le premier pays européen n’arrive qu’en septième position: l’Allemagne, loin devant la France, quatorzième du classement avec 340 000 réfugiés accueillis.[via CARTE. Accueil des réfugiés: les bons et les mauvais élèves de la planète – L’Express]


https://lexpressweb.carto.com/viz/89a6b926-cddb-4b83-aa73-d066b4e4e93e/embed_map

Dans beaucoup de cas aussi, on nous tait les bienfaits de l’accueil de ces réfugiés notamment quand leur présence permet aux communes souffrant de l’exode rurale de garder leur écoles et de redynamiser leurs villages. Comme par exemple, ce petit village de l’Allier ravi d’avoir accueilli des réfugiés qui ont pu faire revivre l’ équipe de football.

En bonus, une petite vidéo sur une autre manière de voir les réfugiés

 

Vers une agriculture urbaine ?… #developpement #urbanisme

dsc01352

L’aménagement urbain d’aujourd’hui ne peut plus être le même qu’hier.  A l’heure ou le développement économique et culturel a pour catalyseur l’innovation, il est plus que temps de penser l’urbanisme autrement.

Le développement du numérique, l’installation de la fibre optique, le boom d’internet sont autant d’évolutions qui contribuent, pour ceux qui s’en saisissent, à offrir un nouvel élan économique.

Le numérique n’est pas la seule source d’innovation, le secteur agro-alimentaire par le biais de l’agro-technologie notamment, fait aussi partie de ces filières au développement rapide.

Lire la suite

2 avril: journée mondiale de sensibilisation à l’ #autisme #TousEnBleu

La France compte environ 430 000 personnes atteintes d’autisme à des degrés divers, dont 25% d’enfants. (source)

Juste une journée pour essayer d’expliquer ce qu’est l’Autisme.

Juste une journée pour témoigner sur ce handicap méconnus et des difficultés des familles à trouver un accompagnement adapté.

Juste une journée pour peut-être, dépasser les préjugés et faire évoluer les mentalités.

Juste une journée…

Quelques liens :
témoignage d’une mère
Fondation Autisme
Une école pour accompagner les enfants vers l’autonomie

Merci madame la conseillère, …

image

Pôle emploi

Combien de personnes pensent ou ont pensé que le pôle emploi ne servait à rien? C’était mon cas il y a quelques temps. Il est vrai que les premiers échanges que j’ai pu avoir avec cet organisme furent des plus particuliers. On peut signaler, d’ailleurs, que lorsque l’on parle du pôle emploi, tout un tas de clichés résonne comme des plaisanteries, comme des extrapolations de quelques légendes urbaines… des extrapolations ? Pas forcément. Je ne vous raconterai pas aujourd’hui cette histoire mais… quoi que…bon d’accord !

Lorsque l’on se retrouve au chomage, la première des démarches est de s’inscrire ou se réinscrire au pole emploi. Si il s’agit de votre « première fois », vous devez remplir un dossier et fournir un certain nombre de documents justifiant de la ou des périodes durant lesquelles vous avez cotisé et prendre un rendez vous avec un conseiller.

Le jour du rendez-vous arrive. 8h00. Vous arrivez au premier guichet pour signaler votre présence. La personne vérifie vos papiers d’identité, vous regarde (sensation de malaise, que ce passe t’il?) et vous annonce que vous ne pourrez pas honorer votre rendez vous. Motif : carte d’identité périmée…

Second rendez-vous. Comme à chaque fois, lorsque l’on rend le dossier à un organisme administratif, il manque un papier qui n’était pas demandé initialement. Soit. Néanmoins, l’entrevue avec la conseillère permet d’exposer le projet professionnel et de s’informer des possibilités et des procédures pour le mener à bien.

Troisième passage. Vous retournez rendre son dossier complet, cette fois-ci, et au guichet rien ne se passe comme prévu… Il manquerait un autre papier… (pour pouvoir commencer à toucher vos indemnités, il faut que votre dossier soit complet.Grand moment de solitude) demande d’explication, début d’impatience (la tension monte) pour se rendre compte que votre interlocutrice s’est trompée et a mal calculé votre durée de cotisation (ouf).

Votre dossier est complet, validé, la première étape enfin terminée.

Lors de votre entretien, vous avez émis le souhait de changer d’orientation professionnelle et votre conseillère vous a informé des divers formations disponibles ainsi que du protocole à suivre pour y accéder. Vous recherchez donc un stage d’observation afin de valider votre projet. Malheureusement pour vous, les vacances scolaires débutent mais malgré la difficulté vous effectuez ce stage et confirmez donc votre choix. Vous retournez auprès de votre conseillère afin qu’elle vous inscrive à une formation mais voilà elles sont complètes. (grrrrrr…)

Vous démarchez les employeurs susceptibles de vous prendre en alternance mais vous ramez, les difficultés économiques actuelles bloquent vos initiatives. Vous n’espérez plus rien de l’agence pour l’emploi mais vous devez honorer vos convocations afin de préserver vos indemnités.

Voilà déjà quelques mois, qu’à chaque rendez-vous physique ou téléphonique, vous rendez compte de vos recherches mais l’espoir commence a déserter vos pensées. Une nouvelle fois, vous rencontrez votre conseillère sans rien en attendre. Vous lui exposez vos recherches et vos doutes mais cette fois ci elle trouve deux annonces intéressantes.

Un organisme, travaillant dans le domaine que vous souhaitez intégrer, recrute trois personnes même débutantes. L’espoir renaît grâce à votre conseillère. Vous récupérez les divers informations et postulez. Aujourd’hui, vous avez intégré la structure et même si vos débuts avec le pôle emploi furent des plus calamiteux, vous remerciez encore cette conseillère grâce à qui vous débutez cette nouvelle vie.