On en rit quelques fois #handicap

Être parent d’un enfant en situation de handicap est lourd de charge émotionnelle, d’inquiétude sur sa vie présente ou futur et des choix qui doivent être pris pour sa santé ou son bureau en être. Outre le sentiment de culpabilité que l’on ressent, il y a toujours l’angoisse de ne pas faire assez ou assez bien et de passer à côté de quelque chose d’important ou d’un mal-être caché.

Cette vie n’est pas que rongée par le soucis, il y a aussi ces moments qui en d’autres circonstances n’auraient pas la même saveur…

Nous étions attablés depuis déjà une vingtaine de minutes. Tout le monde avait quasiment terminé l’entrée sauf mon fils qui au lieu de se nourir me racontait l’intégralité du manga qu’il venait de découvrir.
Un petit peu impatient de passer à la suite du repas je lui demande à plusieurs reprises de se taire et de manger le contenu de son plat.
Il s’exécute mais au bout de deux minutes, bien que n’ayant pas terminé son entrée, il repart dans la description de l’un des héro de son manga .
Un peu irrité d’avoir à lui répéter une énième fois de se taire et de terminer son assiette je lui dit :
 » Bon Rubén ça suffit ! Ça fait au moins cinquante fois que je te demande d’arrêter de parler et de terminer de manger, t’es sourd ou quoi? »
Il m’a fallut un dixième de seconde pour me rendre compte de la débilité de ce que je venais de dire et moins de temps encore à mon fils pour me répondre avec un grand sourire, juste avant que l’on soit pris d’un énorme fou rire :  » Ben oui papa, je suis sourd ».

Quand le numérique se met au service de l’accessibilité #surdité #handicap

Pour une personne sourde ou malentendante, difficile de ne pas se sentir mise à l’écart lors d’une conversation de groupe, même en étant équipée d’appareils auditifs. Un restaurant bruyant, une réunion de travail avec des collègues, un repas de famille animé sont des situations dans lesquelles communiquer devient un véritable challenge, a fortiori lorsque tous les participants ne maîtrisent pas la langue des signes. Pour faciliter l’échange entre tous et répondre à cet enjeu d’accessibilité, crucial dans le contexte professionnel, l’application Ava (Audiovisuel accessible) a été conçue en 2014.

source

Surdité : comment mieux comprendre ce handicap

En France, 5 à 6 millions de personnes souffrent d’une surdité dont le degré de gravité s’étends de moyenne à lourde. 300 000 d’entre elles sont sourdes profondes de naissance ou devenues sourdes. La déficience auditive devient un phénomène de santé publique : les seniors ne sont plus les seuls concernés, de plus en plus de jeunes sont touchés.

via Surdité : comment mieux comprendre ce handicap

#Surdité chez les bébés : symptômes, #dépistage et traitement #handicap 

Le dépistage de la surdité est désormais obligatoire dès la naissance. Ce test est d’autant plus important qu’il permet de déceler des surdités profondes, évitant ainsi à l’enfant de devenir sourd-muet.

lire l’article sur futura science